Une carte de pêche trop chère ?

Une carte de pêche trop chère ?

10 janvier 2020 9 Par Tom Court

 

Chacun a ses opinions et son point de vue. Dans cet article, nous ne parlerons que de la carte de pêche interfédéral pour les personnes majeures. Cette carte permet de pêcher sur tous les parcours des associations réciprocitaires des 91 départements adhérents du Club Halieutique Interdépartemental, de l’Entente Halieutique du Grand Ouest, et de l’Union Réciprocitaire du Nord-Est. Elle n’est valable qu’un an et doit donc être renouvelée chaque année.

L’année 2020 est marquée par le fameux passage de la carte de pêche à 100 euros. En effet, la barre des 100 euros est un palier important, source de polémiques, contestations et d’incompréhensions. L’objectif de cet article est de débattre sur le prix de la carte de pêche ainsi que l’augmentation conséquente de ces dernières années. Un tel prix est-il nécessaire ? Dans quelles mesures ? Pour ou contre cette augmentation ? La barre des commentaires est un lieu d’échange, alors n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, questions, solutions futures … C’est important pour faire avancer les choses !

 

Une réponse nuancée

Faire preuve de calme et d'indulgence !

On reste calme ! 👍🙂

Bien évidemment il n’y a pas de réponse toute tranchée sur le sujet. Chacun à sa vision des choses et est libre de s’exprimer sans se voir dénigrer dans les commentaires ! Alors, on fait preuve d’indulgence et d’ouverture d’esprit s’il vous plait 👍 !

Non, le prix ne me pose pas problème

 

Le prix de la carte de pêche peut ne pas déranger certaines personnes. Pour les personnes actives qui possèdent un travail, payer une centaine d’euros par an n’est pas un problème. Cette carte m’offre une liberté infinie tant sur les nombreux lieux de pêche gérés par les AAPPMA que sur la large période d’ouverture. Comparée à d’autres loisirs tel le cheval, la chasse, la danse où les frais sont de plus de 300 euros, la pêche n’est pas si onéreuse ! Quelques soient les actions menées par les AAPPMA pour préserver les cours et plans d’eau, payer 200 voir 300 n’est pas un problème. C’est ma passion et j’y mettrai le prix !

 

Oui, je ne peux pas assumer cette carte

 

Je suis étudiant et à ma charge, sortir une centaine d’euros pour ma passion est tout simplement inenvisageable. Je suis débutant et enchaine capot sur capot ( bredouille ), je suis vite démoralisé et ne fait que quelques sorties par an. Ou, je suis dans la vie active mais je refuse de mettre une telle somme pour ne pas savoir où va mon argent, et pour ne voir aucunes améliorations des AAPPMA pour la préservation, et aménagements de nos rivières et plans d’eau.

 

Non mais à certaines conditions  …

 

C’est le discours de la plupart des pêcheurs et c’est également celui que je partage. Le prix en tant que tel ne me dérange pas, mais les actions menées par les AAPPMA sont timides voir inexistantes et n’expliquent pas cette augmentation.

 

Pourquoi payer plus cher ?

 

Je ne suis pas contre cette augmentation mais des changements doivent avoir lieu notamment une meilleure gestion des rivières et plans d’eau ( pollution, aménagements pour les handicapés, nettoyage des berges ). Des solutions à courtes peuvent être envisagées comme le rempoissonnement, mais une renaturation des milieux aquatiques semblent être la meilleure solution pour les années à venir ( frayères, réaménagements des berges … ). Un défi ambitieux et complet qui porterai ses fruits pour les années à venir !

 

Plus de contrôles !

 

De plus, en parallèle de cette augmentation, des constats un peu alarmants émergent avec le temps.

En effet, vous souvenez-vous de la dernière fois que l’on vous a controlé ? Ou tout simplement, y a t-il eu une première fois ? Pour ma part, jamais et c’est bien malheureux. Ainsi, on peut raisonner de la façon suivante : pourquoi mettre en place de nouvelles lois, notamment pour préserver nos poissons, alors que la législation actuelle est très peu voir pas appliquée du tout. Attention, certaines AAPPMA font leur travail efficacement et font un sorte d’améliorer le quotidien des poissons et pêcheurs. Mais d’autres à contrario, mènent des actions minimes au vue du prix que l’on paye pour cette carte.

 

Carte plus chère mais moins de poissons

 

On peut dans un second temps, penser au constat suivant : une carte de plus en plus cher et des poissons de moins en moins présents. En effet, la pression de la pêche sur certaines lieux menacent la population de poissons. Mais l’émergence du No-Kill ainsi que de parcours No-Kill, qui consiste à relâcher le poisson quelque soit sa taille, permet la conservation de poissons fertiles assurants leur descendance. Mais autant vous dire, que la pression des pêcheurs n’est qu’une infime partie sur les presque 40 % d’espèces menacées.

Les conséquences de la canicule

Des poissons morts dans l’Etang de Bolmon ( près de Marseille )

Le réchauffement climatique a pour conséquence un réchauffement rapide des eaux ainsi qu’une diminution du débit responsable de l’oxygénation de l’eau. J’ai bien constaté ce phénomène sur une rivière à truite : l’Orb qui souffre réellement de la chaleur en période estivale. Les niveaux font peur et l’eau est anormalement chaude ! C’est aussi la pollution chimique de l’eau qui affectent les poissons beaucoup plus sensibles que nous ! N’avez vous pas vu ces vidéos sorties sur les réseaux qui montrent une quantité industrielle de poissons morts en surface ?

Payer 100 euros, 200 euros voir plus pour une carte de pêche n’est pas un problème mais des solutions doivent être mises en place pour des résultats fiables sur le long terme ! Savoir où va notre argent serait également une belle idée et cette recherche nécessite d’être approfondie ! Car vous vous en doutez, seulement une infime partie du montant que l’on paye est versé aux AAPPMA ! Malheureusement, persuader ces AAPPMA semble assez compliqué ! Parlez-en autour de vous et respectez le poisson. Vous êtes libre de garder votre poisson, ça m’arrive également et donc je ne pratique pas le No-Kill à 100%. Mais respectez les mailles et la règlementation pour limiter les dégâts et surtout prenons   conscience de notre responsabilité vis à vis de notre environnement !

On veut des changements !!!

 

Et vous ?

 

Il serait intéressant d’avoir votre avis pour que l’on puisse débattre sur le sujet ! Qu’en pensez vous ? Êtes vous d’accord avec mes propos ? S’il vous plait, faites preuve d’indulgence et de respect dans les commentaires. Chacun est libre d’avoir ses opinions et ses avis ! Alors on respecte !

Et n’oubliez pas de partager l’article pour agrandir la communauté !

 

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •