Pêche au coup : le matériel nécessaire !

Pêche au coup : le matériel nécessaire !

12 novembre 2019 0 Par Tom Court

La pêche au coup est une technique simple, ludique et économique. Bonne première pêche pour les débutants souhaitant se familiariser avec leurs premiers poissons, c’est une pêche simple ne nécessitant pas de matériel onéreux.

Si tu veux connaitre le matériel essentiel pour pratiquer cette technique de pêche, laisse moi avant te la présenter !

La pêche au coup permet de capturer de nombreuses espèces de poissons, de toutes tailles notamment du poisson fourrage. En effet, il est possible de capturer des gardons, tanches, chevesnes, ablettes, rotengles, vairons, perches, ou encore truites arc-en-ciel et fario dans les cas les plus rares.

Elle est praticable toute l’année et, est une bonne alternative pour éviter la bredouille ! J’ai moi même commencé avec cette pêche en compagnie de mon père pour ensuite taquiner le Brochet ! C’est une pêche où la notion de No-Kill est très présente. Ainsi, la plupart du temps, les poissons sont relâchés ou utilisés en tant que vifs pour la pêche du Brochet .

Regardons à présent le matériel de base pour pouvoir prendre du poisson au coup !

Le matériel de base :

Je mets en avant dans mes contenus une pêche simple et peu couteuse. C’est pour cela, que j’aime cette pêche qui pour moins de 60 euros nous fais prendre du poisson !

Voici sans plus attendre le matériel nécessaire :

  • Une canne télescopique ( sans moulinet ) d’une longueur comprise entre 3 et 6 mètres fera parfaitement l’affaire dans vos sorties de pêche. Cependant, pour les plus confirmés, une canne plus longue dite à emmanchement vous sera sûrement utile. Entre 6 et 10 mètres, elle vous permettra de pêcher loin du bord ( > 6 mètres ). Bien entendu, il existe de nombreuses autres cannes, comme la canne anglaise, canne bolognaise, canne feeder. Mais, j’aime vous proposer du matériel simple que moi même j’utilise !

 

  • Un siège car cette pêche est une pêche statique. Voici en lien, un super siège que j’utilise, à la fois panier, range-lignes et siège ! Parfait pour débuter. Attention, le siège n’est pas indispensable, il permet juste d’avoir plus de confort mais ne change en rien l’issu de la session. Si vous n’avez pas les moyens de vous le procurer, rien d’inquiétant ! Pour les plus expérimentés notamment pour les compétitions, un siège haut de gamme peut vous être utile. Il répondra à toutes vos attentes et vous offrira une superbe fonctionnalité !

 

  • Des seaux pour la préparation de l’amorçage et le rinçage des mains.
Une amorce efficace

L’amorce GOOSTER de chez caperlan !

  • De l’amorce. J’utilise l’amorce en photo que je trouve très satisfaisante et surtout pas cher. Toutes les conditions d’utilisation sont écrites sur le sachet, notamment le dosage. Il est également possible de réaliser sa propre amorce mais pour des raisons pratiques, j’utilise celle en sachet !

Mais tu peux me dire en commentaire si tu souhaite que je te montre comment faire une bonne amorce maison.  🙂

 

  • Un bouchon d’une masse comprise entre 0,6 et 1 grammes selon la vitesse de courant et le poids de la ligne. Le bouchon 0,8 g recommandé en lien fonctionne et me satisfait pleinement.

 

  • Un hameçon simple de taille comprise entre 12 et 18 selon l’appât que vous utilisez. Je pêche au coup avec un hameçon de 14 pour toucher à la fois du gardon, tanche et même vairon.

 

  • Une esche. Une esche est l’appât que l’on utilise pour capturer nos poissons. J’utilise très souvent des vers de terre, ou moins fréquemment mais très efficace les vers de vase.

 

  • Des plombs. Le poids et la quantité de plombs dépendent du flotteur utilisé !

 

  • Un dégorgeoir permettant de retirer un hameçon engamé par un poisson lors d’un ferrage tardif.

 

  • Une bourriche pour conserver les poissons en vie jusqu’à la fin de la session de pêche. Ou un seau d’eau tout simplement. Ici aussi, la bourriche n’est pas essentielle… Vous pouvez directement remettre votre poisson à l’eau. Mais, le mieux est de les garder en dehors afin d’éviter que les prises ne se stoppe soudainement.

 

  • Une sonde. Elle sera nécessaire pour connaitre la profondeur du lieu de pêche et la structure du sol ( vaseux, encombré, nu, sableux … ) J’utilise celle de 20 grammes qui est performante dans la plupart des situations !

 

  • Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser des lignes déjà toutes montées. Bien pratique !

 

Une belle session de pêche au coup.

Une belle session de pêche au coup.

 

Voilà donc un petit récapitulatif de tout le matériel nécessaire ! Vous pouvez vous en sortir pour moins de 60 euros ! Une pêche pas chère et idéale pour débuter ! Si vous êtes mère ou père de famille, c’est LA pêche qu’il vous faut si votre enfant souhaite faire ses premières prises ! Attention toutefois, il y a quand même des prises de têtes avec les sacs de noeuds et les bouchons en guise de boules de Noël mais sinon la pêche ne serait pas drôle !

C’est terminé pour ce petit article vous présentant rapidement le matériel essentiel pour la pêche au coup. On se retrouve très vite pour parler de l’action de pêche vous permettant de pêcher correctement !

Pensez à laisser un commentaire si vous avez besoin d’une précision ou à l’inverse souhaitez en apporter une, et partager votre expérience ! 🙂

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •