L’INTERVIEW FISHTIQUE : SALAIRE, VOYAGES DE PÊCHE, CONSEILS POUR DÉBUTER, POLDERS !

L’INTERVIEW FISHTIQUE : SALAIRE, VOYAGES DE PÊCHE, CONSEILS POUR DÉBUTER, POLDERS !

12 avril 2020 0 Par Tom Court

 

Je te partage aujourd’hui une interview que j’ai eu la chance d’animer. En effet, j’ai interviewé Lan de la très connue chaine de pêche : FISHTIQUE. Une discussion très intéressante avec beaucoup de thèmes abordés (voyages de pêche, avenir des youtubeurs de pêche, conseils pour les débutants, l’importance d’un guide etc.). Une transcription texte de ces quelques 50 minutes d’échange est disponible plus bas 👇👇! Excusez les quelques fautes d’orthographe ainsi que de mise en page, les transcripteurs automatiques sont parfois très sensibles !

 

Les liens qui vous seront utiles :

 

La chaîne Youtube FISHTIQUE

Le lien (bon de commande Fishtique) pour se procurer du matériel à l’effigie de la chaîne (casquette, porte clé, T-Shirt etc.). Vous trouverez également du matériel neuf et d’occasion approuvé par Lan.

Débuter la pêche aux carnassiers

Débuter la pêche à la truite

 

Si la vidéo t’a plu. N’hésites pas à aller faire un tour sur ma chaîne youtube. Tu es également libre de t’abonner 👍

 

 

Transcription texte :

 

Tom : Salut à toi et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui j’ai interviewé Fishtique donc c’est Landry, Lan de la chaîne youtube Fishtique et avant de commencer je voulais simplement remercier lan d’avoir accepté cette petite interview. Pour le soutenir financièrement tu peux également te procurer des casquettes à l’effigie de Fishtique, des t-shirts également des porte clés mais aussi du matériel neuf et de seconde main que tu pourras trouver dans le lien que je te mets sous la vidéo. Tu vas voir il y a moyen de se faire plaisir.

Il y a des plombs, des cannes des moulinets, des leurres que tu peux acheter pour soutenir financièrement Fishtique et c’est hyper important.Je laisse désormais avec l’interview du coup de Fishtique. J’espère que tu auras du courage pour la regarder entièrement mais tu vas voir c’est plutôt intéressant. C’est même très très intéressant et en plus si tu aimes la pêche une discussion entre passionnés on en consomme sans modération ! Allez je te laisse directement avec l’interview. Bon alors comment tu vas aujourd’hui en termes de vie de pêcheur un petit peu en ce moment compliqué on va dire.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Je fais comme je peux donc en fait je continue à pêcher. Grosse particularité, je suis pas le seul mais en fait je continue à pêcher mais virtuellement donc je joue sur des jeux vidéo de pêche. Là pour le moment je suis sur Fishing planète, un jeu assez sympa. Et ça permet de passer le temps et de pas trop pensé parce qu’il fait beau en plus pour le moment c’est vraiment dégueulasse et ça évite de penser au fait qu’on pourrait être dehors et qu’on pourrait aller à la pêche.

Mais voilà c’est une période un peu compliquée. On fait avec, on reste chez nous, enfin en tout cas je reste chez moi. Je crois que sur les deux semaines je suis sorti une fois juste pour aller faire les courses. Je respecte le confinement à fond bah c’est un peu le principe, quand on écoute les médias et  qu’on peut sauver des vies si on rentre en contact avec personne. Peut-être je suis porteur du virus et j’en sais rien, c’est vrai que je suis un baroudeur qui part un peu partout j’étais encore à Rotterdam il y a deux semaines et demi donc j’ai pris le métro etc. Je suis peut être porteur du virus donc du coup je vois plus personne et j’essaye de sauver un peu tous les gens qui sont autour de moi et mes proches.

 

Tom : 1) Peux-Tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas ?

 

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique :  ok mais pas de problème. Donc moi ça fait, je pêche depuis je suis tout petit en fait donc je m’appelle Lan c’est comme ça que je me prénomme et c’est comme ça qu’on m’appelle la plupart du temps. Sauf que de plus en plus on commence à m’appeler Fishtique c’est le nom que porte ma chaîne youtube a aussi ma page facebook Etc… C’est un peu le pseudonyme qui a été créée autour de tout mon monde de pêche, tout mon monde halieutique. 

Du coup il y a pas mal de personnes qui m’appelle quand même Fishtique et voilà après c’est Lan, c’est peu être plus intime mais les gens m’appellent aussi Lan il y a pas de souci avec ça. J’ai commencé à pêcher quand j’étais super jeune c’était mon père qui m’avait mis à la pêche. J’étais en vacances en espagne. Il y avait un petit port alors on a été pêché en mer c’était les premières fois je devais avoir trois ans quelque chose comme ça.

Mon père qui aime la pêche mais qui n’est pas du tout un grand pêcheur c’est un pêcheur du dimanche il aime bien aller comme ça temps en temps pour le concept de la pêche. J’ai mon grand père qui lui était un fan de pêche de pêche et de plongée qui m’avait emmené quand j’étais à déjà un peu plus âgés donc je vais avoir entre 7 et 10 ans et il m’emmenait pêcher dans des pêcheries à truites donc comme un bon viandard. On allait dans les pêcheries à truite,  on allait attraper des truites, on les mettait dans notre bourriche puis on les ramenait à la maison.

C‘est le concept de la pêcherie ça existe toujours. Je suis un peu moins fan mais ça reste quand même quelque chose qu’on fait. À la base à la pêche c’est quand même aussi pouvoir manger. Donc il y a aucun problème avec ça. Sauf que dans les cours d’eau etc aujourd’hui je pratique le no kill si je reprends un poisson par an c’est beaucoup. moi je pratique vraiment le no kill, je fais ça pour le sport de la pêche et puis on sait que les populations de poissons dans les cours d’eau que ce soit les rivières ça c’est pire mais même dans les fleuves dans les lacs, on sait que la population n’est pas très grande.

Donc si on commença à chaque fois à pêcher et reprendre les poissons qu’on pêche bah du coup il y en aurait plus et ben le sport qu’on pratique qui est la pêche la pêche sportive et du coup on arriverait plus trop à le pratiquer.

Voilà moi de principe je suis pêcheur no kill là où je suis un peu moi regardant c’est pour la pêche en mer parce que je trouve que la population de poissons en mer elle est beaucoup plus grande à côté de nous on a des pêcheurs au filet etc. Donc voilà quand je dis je reprends peut-être un poisson sur l’année c’est généralement quand je fais une pêche en mer et comme j’en fais pas souvent, environ une fois par an. Voilà, c’est un peu comme ça que j’ai commencé la pêche. C’est ma petite histoire sur la pêche.Après il y a youtube, peut être tu veux savoir ?

 

Tom : 2) Oui pourquoi pas, comment tu as créé ta chaîne ?

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Oui, en fait la chaîne a été créée je dirais il y a huit ans maintenant. J‘avais déjà une go pro donc j’avais déjà une petite caméra embarquée c’était la gopro hero 2 donc les toutes premières. Je l’avais acheté parce que je roulais en moto et que j’ai toujours aimé les sports d’extérieur. J’avais acheté ça parce que quand je partais en vacances je voulais filmer sous l’eau. Je me rappelle encore avant la gopro hero 2 j’avais une caméra d’action je me rappelle même plus du nom ça ressemble à un gros suppositoire tu vois.

J’avais cette caméra là, elle avait une qualité d’image extrêmement pourrie. J’étais parti en grèce et j’avais utilisé cette caméra on avait fait une descente dans des gorges et où j’avais filmé je trouvais ça génial. Je l’avais fixé sur un support sur mon sac. C’était vraiment le tout début des caméras d’action. Et à la fin des gorges il y avait, on arrivait sur la Méditerranée puis là J’avais été plongé, j’avais vu une orphie mais elle était géante ! Je l’avais filmé j’étais parti en plongée avec un tuba tu vois, j’étais parti, j’avais filmé. La caméra elle était à un mètre du poisson.

J’étais tout fou,  j’ai mis les vidéos sur mon pc et là je me suis dit ah je vais pouvoir montrer cette orphie à tous et à tous les membres de ma famille. Et en fait sur la caméra, la qualité elle était tellement pourri qu’on voyait même pas le poisson. Tu vois, on voyait une ombre de loin mais c’est tout ce qu’on voyait.

Je me suis dit, je kiffe le concept de la caméra d’action mais il faut que la qualité soit supérieur. La petite caméra que j’avais du coup je les revendu puis je me suis acheté la gopro hero 2 qui était à ce moment là le top du marché.

Et alors là, comme je faisais de la moto enduro, je l’utilisais pour ça, quand je partais en vacances, histoire de filmer un peu tout. Et puis ma femme en fait moi je jouais pas mal à des jeux vidéo et ma copine de ce moment là elle arrêtait pas de me dire parce que là elle était enceinte car je suis papa en fait j’ai deux enfants et deux petits garçons. Elle n’arrêtait pas de me dire ouais tu fais rien de ta vie les jeux vidéo c’est pas bon c’est ça que tu veux leur montrer plus tard.

C’est pas quelque chose de positif et c’est vrai je me suis dit je me suis remis en question, et je me suis dit ouais c’est vrai c’est pas un sport d’extérieur les jeux vidéo pourtant j’aime bien les sports d’extérieur faudrait que je fasse autre chose. et là j’ai réfléchi un petit peu à tout ce que j’avais donc j’ai fait plein de truc, j’ai fais du ping pong, du foot je fais du tennis et je me suis dit j’arrive pas à  retrouver le truc où je suis fan.

J’ai réfléchi à tous puis je suis retombé sur la pêche et j’ai fait put*** la pêche. Depuis tout petit, je fais de la pêche, j’ai toujours passé des bons moments au bord de l’eau. J‘ai que des bons souvenirs. J’ai été pêché avec des amis, on faisait des pêches à la carpe des trucs comme ça mais en tant qu’amateur. On avait un petit bouchon, un grain de maïs et on allait pêcher la carpe quoi. Et je me suis rappelé ça et je me suis dit purée mais la pêche c’est quand même un truc, j’ai toujours aimé et j’ai toujours passé des bons moments.

J‘ai envie d’aller plus loin et la pêche aux carnassiers je connaissais pas trop bas j’avais bien pêché à la cuiller les trucs comme ça en rivières mais sans connaître la panoplie des leurres qui existaient sur le marché. J’avais été faire une petite pêche avec mon père dans une rivière on avait attrapé des brochets et ça m’avait vachement attiré. C‘était des petits Curly, ça s’appelait des …, je ne sais plus si c’était Delalande, ou Mister Twister. Il n’y avait pas beaucoup de leurres dans le temps . Donc là du coup je me suis vachement intéressé je commencé à regarder des vidéos sur internet je me rappelle sur youtube y avait un gars, il s’appelait aquabidule35 c’est un des premiers youtubeur.

Il y avait il y en avait 3 en fait des youtubeurs de pêche à ce moment là. Il y avait aquabidule35 Amine Fishing -aminiakk-, et feeling fishing. C’était les trois plus grandes chaînes qui existaient quand les caméras d’actions étaient sur le marché. Du coup comme j’avais une caméra j’ai commencé à pêcher et je filmais pour pouvoir ramener des images à la maison à mon ex compagne pour lui montrer que j’allais bien à la pêche. Parce qu’elle me disait tu me dis que tu pars à la pêche, tu reviens tu n’as pas de poissons !

 

Tom : Parce là en plus tu pratiquais déjà le no kill.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Probablement parce que elle avait peur que j’allais voir ailleurs ou autre choses. Elle n’avait pas confiance en moi et je lui disais non non, je vais bien à la pêche. Ben écoute je vais commencer à prendre ma caméra et comme ça je te ramènerait un peu les endroits où j’étais péché je pourrais te montrer quoi. J’ai trouvé ça cool et puis comme j’avais vu les vidéos youtube je m’étais dit quitte à filmer en plus j’ai déjà tout le matos pourquoi je ne mettrais pas mes vidéos sur youtube.

Je vais apprendre un petit peu le montage vidéo parce que j’ai aucune formation là dedans. Et j’ai commencé comme ça, j’ai commencé de rien juste parce que j’avais le matériel et que je devais prouver à mon ex-compagne que j’allais bien la pêche. J’ai commencé à faire ça et puis j’ai pris je me suis pris au jeu de youtube de faire une vidéo et de la poster puis d’essayer de plaire. Toi t’es youtubeur aussi, tu fais aussi des vidéos, tu le fais pour toi d’une manière mais c’est aussi un challenge tu vois dire je vais essayer de trouver ce que les gens aiment bien.

 

Tom : Et ce qui n’est pas encore fait déjà !

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Et que je sais pas moi, tu as 1000 vues et que tu as cinq personnes qui ont liké ta vidéo et 50 qui ont dislike. Tu te dis ok ce que j’ai fait les gens ils n’aiment pas. Peut être que toi tu aimes bien personnellement mais les gens ils n’ont pas aimé ce que tu as fait. Alors là il faut réfléchir et te mettre dans la tête des autres et te dire : ok il y a moi en tant que personne mais tu as plein de monde dans la société et ces communautés elles aiment toutes des choses différentes. Il faut essayer de trouver le truc qui plaît le plus.

J’ai cherché j’ai regardé un petit peu je regardais plein d’autres vidéos sur youtube. Qu’est-ce qui marche qu’est ce qui marche pas ?  Quand j’ai commencé j’ai beaucoup pêcher en rivière à la pêche à la truite puis je me suis dirigé beaucoup plus vers le carnassier et surtout le brochet.

Parce que j’ai vu que ça plaisait puis surtout ça m’a plu à moi quoi. C’est le poisson que je préfère traquer pour moi c’est vraiment le roi de l’eau douce et le poisson qui est pour moi qui représente le carnassier par excellence. C‘est pas le plus gros vu qu’il y a quand même le silure derrière mais en terme de sensations, des attaques c’est vraiment le poisson que je kiffe par dessus tout. C’est celui que je préfère traquer et aujourd’hui je le connais assez bien, je me suis vraiment spécialisée dans ce type de pêche là.

Aujourd’hui la chaîne youtube elle a bien pris donc j’ai réussi à trouver les petits trucs qui font que j’ai réussi à plaire aux gens à trouver ce que les gens aiment bien et à faire des vidéos pour eux. Je le fais pour moi aussi il faut pas croire mais je le fais surtout pour partager ma passion. Mais partager de façon à ce que les gens puissent se divertir tu vois j’aime bien ce côté Partage et divertissement.

Et les divertissements à fond de balle c’est vraiment le concept de ma chaîne c’est vraiment de divertir les gens leur proposer des contenus qui sont parfois un peu fou avec des défis ou des trucs comme ça. Aller, j’ai été pêcher le brochet avec un leurre on forme de Zizi on va dire ça comme ça. Ben c’est débile tu vois, cette journée là, j’aurai attraper plus de brochets si j’avais pêché avec des leurres, je vais pas dire de meilleurs qualité mais…

 

Tom : Oui, des leurres qui rentrent plus dans les standards !

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Ouai, qui sont plus standard mais qui ont fait leur preuves, avec lesquels j’ai l’habitude de pêcher et je sais que j’aurai attraper plus de poissons. Mais voilà pour le concept de se dire c’était vraiment du divertissement tu vois pour créer quelque chose que les gens vont rigoler. Pour qu’en rentrant chez eux, ils se disent, le gars il a réussi à pêcher avec un truc de l’imaginable.

Voilà moi derrière moi j’ai le sourire et c’est ça qui me plaît en fait sur youtube. C’est de pouvoir partager donc après souvent on me traite de gars qui met des titres pute à clics ou des choses comme ça. Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est pute à clics, c’est une image et un titre qui accroche pour que les gens se disent tiens qu’est ce qu’il a foutu, je vais cliquer et voir la vidéo. Mais pour moi c’est hyper important parce que quand je mets une vidéo sur internet le but c’est qu’elle soit regardée !

 

Tom : oui, il faut que le titre soit pertinent.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : moi c’est juste la porte pour dire venez voir je vous ai fabriqué un contenu qui est intéressant qui va probablement vous plaire tu vois. Aller, à l’époque ça marchait pas comme ça mais tu mettais une vidéo tu mets : je pêche le brochet en go pro full hd. Aujourd’hui sur youtube c’est devenu une poubelle géante de vidéos. Tu as énormément de youtubeurs qui proposent du contenus mais tu sais jamais sur quoi tu vas tomber. Tu vas pouvoir t’égarer dans des vidéos où tu es là tu vas regarder tu vas dire c’était vraiment nul.

Moi mon but, j’essaye de proposer des vidéos qui sont, qui plaisent dans l’ensemble si ma chaine elle a grandi c’est que ce que je fais, les gens aiment bien. Donc j’essaye de les mettre le plus en avant possible, ressortir de tout ce lot pour dire : regardez j’ai passé dix heures de montage vidéo, j’ai passé deux heures à faire de la communication du marketing pour pouvoir essayer de la mettre en avant. C’est pour qu’elle soit regardé tu vois. Donc oui, c’est le concept de youtube !

 

Tom :  3) Est-ce que tu as des projets futurs dans Youtube ? Est-ce que tu peux déjà nous parler de ce que tu mets en avant ? Et comment peut-on te soutenir financièrement ?

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : ouais effectivement ça prend énormément detemps de créer des vidéos comme je l’expliquais tout à l’heure je mets entre 6 heures et 15 heures de montage vidéo pour sortir une vidéo qui fait entre 10 et 20 minutes. Ça donne un peu une idée donc forcément ça me prend beaucoup de temps tout ça. Quand on voit que je sors une vidéo par semaine en gros je passe quasi une journée de travail par semaine pour vous sortir ensemble une vidéo.

Ça représente beaucoup de temps c’est clair que si j’utilisais ce temps pas dans une chaîne youtube mais que j’utilisais ce temps là pour aller travailler. Moi je suis électricien donc si j’avais en tant qu’électricien, travailler une journée ça me rapporterait plus ou moins 100 euros. Ce que je n’ai jamais sur youtube. Youtube pour moi c’est vraiment quelque chose que je garde par passion parce que j’aime ça mais c’est pas mon gagne-pain. Mon gagne pain il est ailleurs et c’est sûr que au plus il y a des gens qui participent que c’est pour ça que j’ai créé aussi des ventes de casquettes et des choses comme ça parce que de 1 c’était demandé mais de 2 ça me permet d’avoir un soutien financier.

Alors c’est vrai que les gens ils ont parfois du mal à comprendre ils se disent ouais mais tu gagnes de l’argent tu vends tes trucs tu reçois du matériel de pêche en gros tu nous voles. En fait c’est pas vrai du tout parce que comme je l’expliquais avant si j’irai travailler ça me rapporterait beaucoup plus d’argent donc c’est pas une question de vol c’est une question de soutien financier. J’ai des factures comme tout le monde j’ai deux enfants je dois leur créer un avenir j’ai besoin de m’acheter du matériel aussi pour faire de la vidéo. Une caméra par exemple, j’ai du racheter le dernier modèle de gro pro qui avait sur le marché pour rester à la page.

 

Tom :  Ça coûte bien 400 euros.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Offrir des belle qualité d’image et de son etc. Ça m’a coûté 500 euros. C’est pas pour mon plaisir c’est pour le partage. Pour gagner 500 en casques ça me prend 2 ans. Il faut pas croire que je vends descasquettes chaque semaine. Et puis une casquette je dois les acheter aussi.

 

Tom :  Moi j’appelle ça de l’ esclavage moderne. On te dit en gros depuis cinq ans tu nous fais du contenu gratuit donc un petit peu je t’oblige à continuer parce que sinon je regarde plus tes vidéos. Du moment où tu tires un petit peu profit de ta chaîne ça ne plaît pas donc ouais après c’est dommage mais c’est comme ça.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Tu as souvent des gens qui comprennent pas le concept qui se disent : en tant que youtubeur tu es un voleur. tu gagnes super bien, tu gagnes plein de choses et t’offres rien et en fait c’est pas vrai du tout parce que si je dois compter mon nombre d’heures de travail et l’argent que je gagne en faisant ça je gagne du 1 euro de l’heure. Un euro de l’heur c’est quoi ? Il y a toujours des gens qui critiquent parce que ça reste les réseaux sociaux donc il faut toujours mettre ça entre parenthèses pour des gens qui comprendront pas le concept mais voilà c’est toujours cool quand on a une petite interview comme ça d’expliquer un peu plus en détail de voir un peu les coulisses.

Il faut savoir, comme tu le disais moi je suis dans le top 5 des plus grandes chaînes youtube de pêche donc j’ai quand même beaucoup de vue part rapport aux vidéos de pêche. En fait on est catalogué comme youtubeur comparable à un youtubeur qui fait des millions de vues à chaque vidéo.

Le gars qui fait des millions de vues à chaque vidéo il va gagner dix mille euros par mois. Toi, en tant que youtubeur de pêche tu vas faire dix mille vu tu vas gagner par mois entre 100 et 300 euros je veux dire et encore c’est taxable. Quand tu gagnes j’sais pas moi 150 euros par mois à faire des vidéos bah ouais si tu es étudiant et tout ça c’est cool c’est un petit revenu complémentaire tu gagnes 150 euros. Mais pour moi, c’est un caddie de courses. J’ai deux enfants je vais faire 150 euros je vais Une fois au magasin c’est éclaté. Donc ça représente rien du tout.

Et le nombre d’heures que je passe pour ça c’est ridicule. Donc faut parfois un peu ouvrir les yeux et on est catalogué comme youtubeur mais ça reste il n’y a pas beaucoup de vue donc on demande surtout à la communauté d’avoir du soutien. Même un petit commentaire en disant : cool ta vidéo du coup la vidéo, ou c’était chouette merci, plaisir des yeux, tu nous as diverti  Bah moi je trouve ça génial même si j’y réponds pas. Les commentaires je les regarde et je réponds de moins en moins parce que j’ai pas beaucoup le temps mais ça fait toujours plaisir.

On propose du contenu gratuit si tu enlèves youtube aujourd’hui il y en a plein qui pleure. Pourtant c’est les premiers qui vont critiquer qui vont dire ouais tu as reçu une canne à pêche… Ben, ouais j’ai reçu une canne à pêche à 50 euros ou une canne à pêche à 100 euros. Mais à côté j’ai passé dix heures pour faire une vidéo où j’en parle. Tu reçois pas du matériel par hasard. Alors moi je fais de la promotion de produits, ça on peut en parler aussi. La promotion d’articles de pêche alors il faut savoir dans le marché de la pêche des leurres ou des cannes à pêche.

Tu en as des millions. Alors les marques qu’est ce qu’elles veulent faire ? Les marques elles sont là genre, on a passé des heures d’ingénierie on a fabriqué une canne, on a travaillé le design, elle est super belle. Personne va l’acheter parce que personne sait qu’elle existe. On a besoin de personnes qui font de la communication alors ça peut être des magazines de pêche, les magasins de pêche, les vendeurs qui vont conseiller du matériel.

Mais les youtubeurs aujourd’hui ils font clairement partie, aussi les blogueurs, ils font partie de cette chaîne de communication qui disent ok regardez vous cherchez une canne pour pêcher le brochet à tel budget ben tu regarde des vidéos sur youtube tu vas aller sur des blogs.

Tu vas te renseigner comme ça et c’est là que tu vas trouver ce que tu as vraiment besoin. Et donc il faut pas voir ça du fait que c’est de la publicité mais c’est plutôt on vous offre l’expérience de pêcheurs et on vous donne des commentaires sur un article alors oui c’est clair que cet article là on le met en avant mais si on le met en avant c’est qu’on n’est pas contraire. Tu vois moi, ça dépend des youtubeurs, mais moi jamais je n’ai mis en avant des articles de pêche en disant : c’est les meilleurs du monde. Alors que j’y pense pas.

 

Tom : Oui, on est d’accord, il faut être transparent.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Un non exemple aussi. Chez Yo-Zuri il y a le Knuckle Bait, ça ressemble à un spinnerbait. À la place d’une palette tournante c’est une boule avec une bille qui fait du bruit. Pour expliquer la petite histoire avec ça, quand le gars de chez Yo-Zuri m’avait contacté en me disant on a un nouveau produit révolutionnaire. Je lui dit, wow révolutionnaire, fais voir. Il me montre le truc, je dis effectivement ça n’existe pas ce truc là c’est révolutionnaire parce que c’est un nouveau style de leurre. Par contre j’y crois pas du tout. Ça ressemble à rien on dirait un truc qui sort d’un sapin de noël. J’y crois pas.

Mais pour promouvoir le produit pour que cet article là les gens le découvrent moi je veux bien mais avant ça moi je dois aller le tester. Tu sais bien que si je pêche avec et que je fais 0 résultat je vais pas me forcer à pêcher quatre jours ou cinq jours avec pour sortir une vidéo où j’ai attrapé deux brochets. Moi je fonctionne pas comme ça. Il me dit, ouais bien sûr tu le testes si tu aimes bien tu donnes ton retour, ton avis.

Donc il m’a envoyé le leurre en plusieurs modèles, je commence à le tester en Hollande, là où j’ai l’habitude de pêcher le brochet. On était trois pêcheurs ce jour là et c’est moi qui ai fait les meilleurs résultats de pêche et j’ai été vraiment choqué parce que le leurre a super bien fonctionné. Probablement parce que c’est une vibration que les brochets ne connaissais pas.

Il y a des gens qui sont allés pêcher avec ce leurre et qui n’ont rien attrapé. Ils m’ont dit après tu es clairement un voleur. Mais j’ai volé personne. Tout est en images ! J’ai fait une journée de pêche j’ai attrapé 4 brochets avec, le leurre ne peut pas être mauvais. Donc je vous en ai parlé comme quoi c’est une nouveauté ça a bien fonctionné et je suis positif pour l’avenir de cette découverte de leurre. Parce que je suis content. Et c’est vrai que tous mes potes qui ont vu la vidéo après Ils m’ont fait, ouais tu en as pas dans tes boîtes que je puisse essayer Oui, prends-les, essayes !

Et tous ceux qui ont essayé ils ont bien pêché, ils ont attrapé pas mal de brochets. Ouais c’était plutôt un bon leurre mais c’est vrai que derrière il y a quand même des gens qui ont rien attraper avec ce leurre et qui m’ont dit ouais c’est un vol. Tu nous a menti. Toi tu landes, tu attrapes un brochet nous on lance on attrape rien. Ouais mais ça reste la pêche. À des endroits où il n’y a pas de brochets ben c’est pas possible que tu en attrapes tu vois. C’est pas un leurre miracle. Il n’y a pas de leurre miracle. Ça n’existe pas en fait les leurres miracle. Je crois que sur le marché tu as un million de leurres avec un millions de leurres tu peux attraper des poissons.

Par contre il y en a qui vont servir plus pour pêcher de la perche, du brochet, d’autres qui vont bien pêcher dans les canaux. Je crois que là c’est  l’expérience du pêcheur qui prime et l’endroit de pêche aussi !

 

Tom : 4) Quels conseils pourrais-tu donner à des pêcheurs débutants ? 

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Ouais c’est vrai ! Quand on débute la pêche parce que bon moi ça remontée à 8 ans la pêche au carnassier. J’avais déjà des notions de pêche en plus donc… Je savais lancer. C’est clair que quand on débute,  on est dans le néant et dans le flou total. La plus grande question qu’on se pose à chaque fois c’est on va à la pêche on rentre on n’a rien attraper on se demande si on a pêché dans un bonne endroit de pêche ou bien si on est tout simplement nulle à la pêche.Et ça c’est toujours la question que le débutant va se poser et c’est une question qui est qu’ils trouvent seulement réponse quand on a un contact avec des personnes qui sont déjà pêcheurs qui eux attrapent des poissons.

Il y a rien de tel que des groupes facebook les chaînes youtube des guides de pêche. C‘est toutes les facilités qu’il y a aujourd’hui pour aider un débutant à se dire ok à tel endroit dans telle ville dans tel lieu le mec à attraper des poissons donc je sais qu’ils sont là il a pris avec tel leurre. Il a plus qu’à recopier la technique s’il attrape rien là il pourra se dire ok bon c’est peut-être parce que c’était un mauvais jour je vais commencer une deuxième fois. Si il le fait deux ou trois fois et qu’il attrape rien il pourra se dire ok il me manque de l’expérience en tant que pêcheur parce que j’ai utilisé exactement ce que les autres ont utilisé et que les autres ils attrapent du poisson.

Mais voilà c’est des points de repère comme ça qui sont nécessaires et donc les conseils que moi je pourrais donner un débutant c’est pas par exemple si vous si vous voulez commencer à pêcher la truite j’ai fait toute une série de vidéos (décathlon) qui étaient destinées à ça. Le but de cette vidéo c’était vraiment dire ok je me mets dans la peau d’un débutant et je vais à la pêche. Je vous montre comment je pars de zéro en fait. Je vais dans un magasin j’achète du matériel pas cher avec ce matériel pas cher je vais aller au bord de l’eau je vais utiliser les matériels que j’ai acheté je vais vous expliquer comment je mets en place ma ligne comment je jette mon flotteur les petits trucs.

En rivière par exemple je mets mon un ver de terre et un bouchon et je pêche dans le courant. J’ai carrément pris un gars qui n’avait jamais pêché. Il m’avait une fois dit ouais j’aimerais bien une fois aller à la pêche. J’ai jamais fait ça et je rêverais un jour d’attraper une truite. Donc je l’ai emmené j’ai trouvé le concept génial parce que, même si j’essaie de me remettre parfois dans la peau d’un débutant c’est compliqué parce que j’ai de l’expérience.

 

Tom : Vaut mieux être avec un débutant qui pose une question …

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : De prendre quelqu’un avec moi qui est totalement débutant il m’a posé des questions je me suis dit oh ouais purée, c’est encore pire que ce que je pensais. Mais quand j’ai commencé je me posais aussi ces mêmes questions et donc là le concept des vidéos il est vraiment génial parce que du coup on repart de zéro et je m’aide de personnes qui partent de zéro et qui me remettent vraiment dans la situation d’un débutant.

Et j’essaye d’apporter etc’est pour ça que ces vidéos elles ont super bien fonctionné parce que de 1 j’en ai fait une belle communication donc elle a été fortement vu et j’ai touché beaucoup de nouveaux pêcheurs et ses nouveaux pêcheurs ils se sont retrouvés totalement dans cette vidéo parce qu’ils sont dits oh purée moi je pars de zéro et le mec il m’explique tout, de la base. Et les questions dont je me pose ah ben je les retrouve dans la vidéo. Je l’ai fais pour la truite et je l’ai fais pour débuter aux carnassiers pour la pêche du brochet. Donc j’ai fait ces deux concepts là les deux concepts sont cool et moi je vous invite si vous êtes débutant ou suivez ici cette vidéo ben je vous invite à aller voir.

Tu pourras peut-être mettre les liens en description.C’est vraiment des vidéos qui sont destinées pour les débutants. J ‘ai carrément été pêché avec des ensembles à 50 euros Donc j’ai vraiment diminué en gamme, des retours sur les articles de pêche. J‘ai pêché avec une canne à 50 euros et derrière je dis j’ai eu du mal à pêcher quoi hein c’était je sais pas je lançais dans les arbres et tout. Je me suis retrouvé comme un débutant donc finalement c’est le genre de canne dire ok tu peux aller pêcher avec ça mais Tu te mets en difficulté.

Tu sais déjà pas pêcher et tu prends du matériel qui va pas vraiment t’aider. C’est des bons retours, la dessus je me suis dit ouais ouais je suis repassé comme un débutant je n’arrive pas à pêcher je lance partout dans les arbres et tout. Et en fait quand tu montes un petit peu en gamme et bien il fallait pas monter beaucoup plus cher on arrivait à 70 euros et là on avait des ensembles qui était super bien qui pêchaient super bien et qui me permettait de pêcher plein de brochets quasi comme je le fais tout le temps. Tu as un peu moins de sensations et de résonances ce que tu vas gagner quand tu monte en gamme de prix mais ça me permettait de pêcher correctement tu vois.

Donc voilà acheter un ensemble à 40 euros moi, à travers cette vidéo si vous la regardez vous allez voir que je déconseille un petit peu parce que c’est plutôt se dégoûter de la pêche et partir sur des ensembles un petit peu plus chères c’est pas beaucoup plus cher. Il faut monter à 60-70 euros et là on a vraiment des ensembles de pêche qui sont, qui commence à être de qualité et qui permettent surtout de pêcher correctement.

 

Tom : 5) Qu’est-ce que t’ont apportés les voyages de pêche en terme de nouvelles connaissances ? Quels points positifs tu peux en tirer et points négatifs aussi s’il y en a. Peux-tu nous dire à quoi peut-on s’attendre à vivre si on va à la pêche à l’étranger ?

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : ok ben de 1 moi je vous dit que les voyages c’est le summum de la pêche en fait. Je vais repartir sur le concept de la pêche de base. Pour moi la pêche c’est surtout sortir de chez soi, allez découvrir, de rencontrer des personnes, de rencontrer des nouvelles cultures de découvrir des gens mais aussi des nouveaux endroits qu’on connaissait pas donc moi à travers la pêche je découvre des villes je découvre des rivières des parties de nature que tu vois pas.

Se retrouver par exemple au milieu d’une rivière et d’avoir des martins pêcheurs qui te passent à côté quand tu pêches ou bien moi ça m’est déjà arrivé j’étais sur mon float tube et j’étais au milieu d’un lac et puis y’a un cerf qui a traversé le lac tu vois il est passé à quelques mètres de moi.

C’est des choses que tu pourrais pas vivre si tu pratiques pas la pêche parce que, enfin si tu pourrais le vivre si tu fais par exemple de la photo nature ou tu es caché dans une tente des choses comme ça. Mais en tant que pêcheur en fait tu rentres en symbiose avec cette nature et puis tu découvres des trucs de fou. Moi c’est le concept de la pêche de base et en fait dans les voyages tu vas vraiment aller découvrir de nouvelles cultures tu vas aller découvrir des endroits de pêche et ça te fait voyager en fait. Tu as le concept de dire je pars en voyage non pas juste pour découvrir un pays mais pas ce que je vais à la pêche c’est un truc en plus t’as un objectif.

Comme tu as des gens qui kiffent les citytrips et découvrir des villes parce qu’ils aiment l’histoire. Ils aiment l’histoire alors ils vont dans une ville ils vont découvrir l’histoire de la ville. Nous en tant que pêcheur ce qui est cool c’est que tu aimes la nature parce que si tu es pêcheurs tu peux, d’office tu aimes la nature. Tu es tout le temps en contact avec la nature donc tu la respectes, tu l’apprécie. Quand tu pars en voyage Tu as ce côté je pars découvrir la nature mais avec mon côté pêche et si je peux vous donner un conseil, kiffer la pêche n’hésitez pas à vous créer un voyage de pêche parce que ce sera les plus beaux voyages que vous allez pouvoir faire quoi.

Moi mes meilleurs souvenirs que j’ai jusqu’à présent de voyage, c’est des voyages de pêche. J’ai fait la Suède comme tu disais, la Laponie c’est le nord de la suède et je n’étais jamais parti dans des pays nordiques. Enfin j’étais parti au québec mais c’est un autre continent. Mais ça ressemble fortement moi j’appelle ça un peu le canada européen. Parce que c’est plus ou moins la même latitude et donc on retrouve un peu le même biotope avec des sortes de pins, de forêts de pins et presque pas d’habitation, pas de pêcheurs, il n’y a pas beaucoup de pression de pêche là bas.

C’est pour ça que c’est un pays qui est fort convoitié par les pêcheurs puisqu’on y retrouve tout ce qu’il faut. Mais c’était dépaysement total. Puis là-bas  c’est des français mais c’est des français qui sont installés là-bas depuis déjà quelques années et donc ils nous ont fait découvrir un peu les cultures locales. Partir en voyage sans guide c’est pas du tout la même chose. Moi je conseille vraiment de partir avec un guide, après ça coûte plus cher mais il vous donne l’histoire, il vous explique la ville…

Quand on était parti, on voyait pas en vidéo parce qu’il ya plein de trucs qu’on voit pas en vidéo mais il y avait une ville qui était juste à côté qui s’appelle Boliden. C’est un endroit où il ya des mines d’or tu vois donc il ya plein de chercheurs d’or qui vivent dans cette ville et qui cherchent de l’or.

On était juste à côté donc ils nous ont fait un petit peu visité. Je trouvais ça, c’est des choses tu peux pas vivre quand tu restes chez toi dans ton petit village dans lequel tu vis ou dans la ville dans laquelle tu vis. Tu la connais par coeur, elle est à tes yeux même si elle est très intéressante à tous les niveaux elle est à tes yeux quelque chose que tu connais. Alors que partir en voyage, c’est t’apporter des découvertes et apporter quelque chose que tu connais pas.

Ça basé sur le concept de la pêche c’est la pêche qui t’amène voyager. Moi moi j’adore j’adore ça. Des voyages de pêche je vais probablement encore en faire ah bon on est toujours un peu limité financièrement et puis même en temps de disponibilité parce que on a quand même des choses.

Faut travailler. J’ai pas l’occasion de profiter de la vie comme ça tous les jours il ya quand même des obligations dans la vie qui fait qu’on n’a pas tout le temps de profiter. On rêve tous d’être comme un cyril chauquet, voyager et pêcher tu vois c’est le rêve de tous les pêcheurs. Les vidéos de voyages c’est des choses que j’ai apprécié.

 

Tom : Tu as apprécié à visionner et à monter aussi et à partager.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : ouais après c’est beaucoup de travail parce que quand je suis parti en suède on avait trois caméras un drone, et quand tu fais le montage de vidéos tu dois visionner les fichiers des trois vidéos et ça tu dois le condenser pour en faire 10 minutes.

Mais juste le temps de visionnage, imaginez que tu filmes pendant 10 heures de pêche trois caméras donc tu as déjà environ 30 heures de vidéos à regarder.

Alors évidemment tu vas pas regarder les 30 heures tu vas zapper dans la vidéo pour chercher les moments clés. Tu essaies de te rappeler les moments en question mais c’est des vidéos qui prennent entre 15 et 20 heures de travail. Pour sortir une vidéo. Ouais, c’est énormément de travail donc et en plus tu pars ici j’étais parti moi je suis parti dix jour là bas en suède donc je pêchais dix jours. Y’avait pas de stop, on a vraiment pêché 10 jours. Et en 10 jours j’ai fait dix jours de vidéos. Derrière j’ai mis, je pensais qu’en un mois, je vais pouvoir traiter le truc. J’ai mis trois mois.

Parce que j’avais pas tout le temps du temps libre pour pouvoir faire du montage vidéos. J’étais avec mes enfants à côté, je pouvais pas me concentrer. Ou bien je dois m’occuper d’eux, leur faire à manger. Il y a toujours des trucs à faire, c’est les obligations de la vie !

Être youtubeur aujourd’hui en tout cas dans la pêche c’est pas quelque chose qu’on dans lequel on peut vivre même si les sponsors et tout ils sont là. Il faut savoir que voilà même les marques de pêche et tout elles ont difficiles. Il faut savoir que même si il y a de plus en plus de pêcheurs les gens achètent de moins en moins parce que la vie elle est dure pour tout le monde. Les sociétés il y en a qui se porte bien mais il y en a qui se portent pas super bien non plus. Payer un youtubeurs pour promouvoir des produits ou des trucs comme ça c’est des choses qui ne font pas ou presque pas. Recevoir un article de pêche ouais c’est bien mais ça te permet d’aller à la pêche mais ça ne permet pas de vivre.

Il y a le gros décalage entre continuer à offrir des contenus et du divertissement et en même temps avoir quelque chose qui te permette de vivre. Dans la pêche moi je crois que c’est pas possible. Je suis quand même comme tu disais dans le top même moi je peux déjà vous dire que quand tu es dans le top tu peux pas vivre de ça. Ça doit rester un divertissement et les gens qui regardent ça ils doivent pas oublier qu’on est là pour faire plaisir et consacrer un peu notre temps libre pour eux.

Si je mets des vidéos et dans les vidéos il y a tout le monde qui met des messages c’est nul c’est du déjà vu, des trucs comme ça je vais arrêter. Le but c’est de partager. Les gens montrent que ça leur plaît pas moi j’arrête ça n’a pas de sens. Je le fais pas pour gagner de l’argent. Tu me poses la question avec les articles comme les casquettes. Avant je fonctionnais avec un site qui s’appelle FishXplorer il mettait les produits en vente la directement.

Chose que j’ai arrêté donc là maintenant, il est encore possible d’avoir des casquettes et soutenir la chaîne. Déjà c’est des casquettes de qualité qui permettent de véhiculer l’image Fishtique. Après c’est aussi une forme de soutien de la chaîne parce que c’est clair que moi je dois les acheter les casquettes. Je la revends à un prix plus chère. Ça me permet de gagner un peu d’argent et l’argent que je gagne ça me permet de faire des voyages de pêche, de m’acheter du matériel de pêche.

C’est une sorte de contribution, après je gagne un petit peu d’argent à chaque fois que je mets des vidéos sur youtube. Je le disais tout à l’heure ça fluctue entre 150 et 300 euros ça dépend du nombre de vues qu’on a fait. C’est clair que si on met quatre vidéos sur un mois ou on en met une derrière ça représente pas du tout la même chose. L‘argent qu’on gagne sur youtube en fait c’est le visionnage des publicités quand tu lances une vidéo sur youtube tu as par exemple au tout début souvent tu as 5 secondes de publicité puis tu peux lancer la vidéo.

Ces cinq secondes là en fait ça monétise un petit peu ta vidéo, tu gagnes des cents.  Tu vas gagner 1 cents quand quelqu’un regarde une vidéo mais le fait d’être vu peut-être dix mille fois, tu vas gagner 10 euros sur une vidéo. Une vidéo où tu gagnes 10 euros bon bah voilà tu as compris ça te fait un euro de l’heure. C’est cool on a besoin en tant que youtubeurs ou blogueurs on a besoin du soutien des gens et quand les gens aiment bien ou ont kiffé une vidéo ou un blog ça les aurait aidés c’est important qu’ils mettent un pouce bleus et c’est important qu’ils mettent un commentaire même si parfois ça paraît débile c’est hyper important pour celui qui a créé et qui a fait le contenu.

 

Tom : Ça montre qu’il ne fais pas ça pour rien et que ça plaît.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Le but c’est de partager si si on n’a pas le retour de : le partage était chouette, ça n’a aucun sens.

 

Tom : 6) Conseilles-tu un guide pour des séjours de pêche assez long, 3 semaines par exemple ?

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Moi je le fais pas, parce que je peux pas j’ai pas l’occasion de partir trois semaines comme ça. Mais si je devrais le faire je prendrais pas un guide pendant trois semaines. Je prendrais un guide la première semaine où il m’expliquerai toutes les zones et puis les deux semaines qui suivent ben en fonction de tout ce que le guide m’a pris j’irai repêché. Après quand tu pars en voyage, soit tu pêches du bord mais c’est pas toujours facile donc si tu as l’occasion de louer un bateau ou des choses comme ça c’est toujours cool.

Maintenant le guide il va te donner les infos de base il va te faire découvrir les lieux il va te montrer directement il connaît les zones de pêche. Il sait où pêcher. Les questions que tu te poses toujours même quand tu n’es pas débutant on en revenait tout à l’heure avec les débutants. Tu te dis est ce que c’est moi qui pêche mal ou bien est-ce que je pêche dans un mauvais endroit. Quand tu pars en voyage même quand tu es expérimenté, tu te poses aussi des questions. Tu te dis, purée, est ce que je pêche au bon endroit, est ce que ce genre de technique fonctionne dans ces contrées. Tu sais pas.

Quand tu as un guide le guide il va répondre directement à toutes ces questions là et tu perds pas ton temps. Moi je conseille vraiment de prendre un guide, un guide c’est plus ou moins 200 euros la journée quelque chose comme ça. Mais même si tu prends trois jours de guidage ça coûte 600 euros mais ça te permet de ne pas foutre ton voyage en l’air. Il faut savoir que du temps libre on n’a pas spécialement beaucoup quand tu te paie une fois un voyage de pêche, il faut qu’il soit réussi. J’ai par exemple pas mal de monde parce que c’est vrai que je fais pas mal de vidéos en hollande, dans les polders, c’est une chouette zones de pêche pour le brochet du bord. Il y a pleins de monde qui m’envoi des messages en me disant :

Ouais salut Lan, je suis actuellement en hollande ça fait trois jours on est là, on galère de fou on a attrapé trois brochet on est trois pêcheurs. Donc en gros ils ont fait un brochet par jour, par pêcheur. Ils sont là genre purée dans tes vidéos tu attrapes un poisson. Ouais mais moi je peux être guide carrément là bas. Je connais les zones de pêche, je sais comment pêcher. Je connaît les conditions météo quand ça fonctionne quand ça fonctionne pas quand il ya du vent qu’est-ce qu’il faut utiliser comme leurre. C’est l’expérience du pêcheur qui parle. Mais le gars qui s’y connaît pas il va là bas il voit les vidéos il se dit ouais c’est une pêcherie voilà. Tu vas lancer trois fois tu vas attraper un brochet. Oui parfois ça fonctionne parce que tu vas arriver dans un pic d’activité de brochet.

Ou bien tu vas arriver tu va pêcher n’importe et tu vas tomber juste dans une super bonne zone de pêche. Ça arrive. Mais tu as des gens, ils vont là bas ils vont trois jours ils ont fait 800 km pour aller là il reste quatre jours et sur les quatre jours ils sont dégoûtés de leur voyage. Ils reviennent après et ils disent c’était super beau mais par contre en terme de pêche c’est nul. On a loupé quelque chose. Bah ouais vous avez loupé quoi vous avez loupé le fait que vous n’avez peut-être pas pêcher au bon endroit dans les bonnes conditions. Tu aurait pris un guide de pêche au moins une journée. Tu aurais tout compris là bas. Donc oui, moi je conseille vachement de prendre un guide de pêche.

 

Tom : 7) Comment abordes-tu un spot de pêche dans les polders hollandais ? Comment les pêcher efficacement ?

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Je vais te résumer ça assez simplement. La pêche en polders ça ressemble très fort à la pêche en lacs peu profonds. Tu trouves assez facilement des lacs un peu partout même en france où t’as pas beaucoup de fond et tu as pas mal de végétation. Mais ça ressemble très fort à ça sauf que là tu as des canaux de partout. Et ces canaux il y a un peu de courant aussi parce que parfois tu as des pompes qui se mettent en route.

Donc ça crée des courants dans dans ces canaux donc là il y a un peu d’expérience. Mais de manière générale c’est des zones qui sont faciles à pêcher quand je dis facile c’est parce que tu sais que tu as un mètre cinquante de fond que le truc fait trois mètres de large. Tu as un pont, tu peux pas louper ! Tu sais que en hiver et les brochets vont être sous les ponts parce que là ils vont retrouver une chaleur.

Puis ils vont être entre le passage, tu as les alevins qui vont passer à travers le pont, ils vont être au milieu et donc ils ont plus qu’à les chopper. Donc c’est des questions facilité. Les brochets c’est des gros fainéants, il ne faudrait jamais l’oublier. Donc en plus en hiver quand ils sont en période où la température de l’eau avoisine plus ou moins je parlais 3° quelque chose comme ça ils sont encore plus lents dans leurs activités donc il faut utiliser, tu parlais la vitesse de récupération ben oui en hiver on va pêcher beaucoup plus lentement.

On va utiliser des leurres un peu plus grande taille et on va utiliser les vitesses de récupération qui sont très très lente. Quand tu pêches dans un mètre ou un mètre cinquante de fond on utilise des leurres qui sont même pas plombés voir plombés avec des têtes plombées de 5 grammes ou des choses comme ça. Donc c’est vraiment très très léger. C’est ce qu’on appelle les montages Shallow, destiné à la pêche en eaux peu profondes. C’est les techniques qu’on utilise beaucoup là bas.

Après en été, ça devient beaucoup plus compliqué parce qu’il ya beaucoup d’herbiers. Les bordures ça devient quasi impêchable. Tous les deux lancers, tu ramènes c’est foutu, tu as pleins d’algues, ça ne pêche plus. Donc on doit commencer à utiliser des montages texan. Faut être un peu plus expérimenté dans la pêche. Si moi je dois conseiller une saison pour aller pêcher en hollande c’est en hiver de novembre à fin février.

C’est les bonnes plages parce que là il ya presque plus d’herbiers. Ça permet de pêcher avec tous les types de leurres et de pas trop s’accrocher. C‘est vraiment la période la plus facile à pêcher. En été c’est beaucoup plus compliqué ça demande d’avoir une bonne expérience de pêche donc voilà si vous êtes débutant et vous voulez pêcher en Hollande, n’y allez pas en été. Il y a moyen de faire de superbes belles pêches mais il y a moyen de faire des bredouilles facilement aussi.

 

Tom : Et bien écoute les questions sont terminées. Je te remercie d’avoir répondu aux questions. Tu as parfaitement répondu.

 

Lan de la chaîne youtube Fishtique : Moi je te dis bon courage et félicitations parce que je sais ce que ça représente de passer du temps comme ça pour partager. Je suis le premier à te soutenir dans tes actions et c’est pour ça que je suis là aussi pour t’aider. Cette petite interview c’est assez cool pour ta communauté mais  j’espère que ça va te permettre aussi d’avoir une communauté qui grandi un peu plus. Quand on partage c’est le but, de partager un maximum. Bon et bien c’était Lan, pour la chaîne Fishtique. Merci d’avoir regardé et merci de suivre son contenu et de montrer votre enthousiasme en mettant un like un commentaire comme on en parlait tout à l’heure. Aller, moi je vous laisse et je vous dis à bientôt !

 

Tom : ciao ciao merci !

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •