La pêche sans vous ruiner : 4 astuces !

La pêche sans vous ruiner : 4 astuces !

16 novembre 2019 2 Par Tom Court

 

Commencer la pêche c’est génial ! Mais commencer la pêche sans vous ruiner c’est encore mieux !

J’aime au fur et à mesure du temps découvrir de nouvelles manières de pêcher. En effet, je découvre petit à petit la pêche de la truite et du chevesne à la mouche. Et j’ai précédemment découvert un nouveau poisson cet été : la Truite suite à mon incroyable capture !

Toutefois, je n’aime pas beaucoup investir dans du matériel pour une pêche qui m’est encore inconnue. J’aime la découvrir avec peu de moyens pour une première approche. C’est bien évidemment ce que j’ai réalisé pour débuter la pêche de la Truite au vairon manié, cuillers, et leurres…. notamment.

 

Pêcher sans vous ruiner, il y a quelques astuces.

 

Commencez simplement

 

Pour débuter la pêche sans vous ruiner, il vous faut commencer simplement, gérer votre excitation et votre enthousiasme.

 

Un matériel simple

 

  • Si vous n’avez pas les moyens de vous procurer une canne à 100 euros, munie d’un moulinet qui en vaut 100 également, c’est tout à fait normal. Je suis le premier à éviter ces achats pour la découverte d’une pêche. Cependant, il ne faut pas acheter le premier ensemble que vous trouverez sur le marché à 15 euros, sous peine de se dégouter de ce beau loisir. Il vous faut dénicher un matériel de qualité sans pour autant être haut de gamme. Pour se faire, renseignez-vous auprès de votre magasin de pêche préféré. Pour ma part, j’aime beaucoup Décathlon qui propose des cannes à moins de 40 euros ainsi que de bons moulinets sous les 30 euros. Dans ces grandes surfaces, vous trouverez un matériel peu onéreux, simple d’utilisation, répondant à toutes vos attentes, idéal pour se faire la main.

 

De plus, il m’arrive de consulter les sites en ligne tel que Pêcheur.com, Décathlon bien sûr ou encore Amazon ! J’ai d’ailleurs acquis ma superbe canne pour la pêche de la truite sur Amazon pour seulement 39 euros ( à l’époque ). Elle est solide tout en restant souple, légère et dotée de belles finitions.. Elle remplie sans aucun doute mes critères.

 

Sites de seconde main

 

  • Une autre alternative tout aussi intéressante est de parcourir les sites de seconde main. Vous trouverez sur eBay ou Le Bon Coin par exemple, du matériel déjà utilisé mais souvent bien moins chers que l’original. La plupart du temps, le matériel mis en vente a quelques défauts (d’où son prix inférieur), chocs, éclats, peinture enlevée etc… Toutefois, la prise en main reste la même que sur l’original ! C’est souvent dans la tête. Il est aussi possible de trouver son bonheur sur des forums ou pages Facebook. Je trouve cette solution très intéressante car elle permet en plus d’échanger d’avantage avec les autres pêcheurs pour aller cette fois ci à la pêche aux conseils !

 

Vous l’aurez compris, pour découvrir une pêche, je ne vous conseille pas d’investir énormément dans du matériel haut de gamme. Commencez doucement pour vous donner une idée puis par la suite investissez dans un matériel plus confortable pour faciliter la pêche. Cependant, si vous avez les moyens, rien ne vous empêche de vous faire plaisir avec du matos léger et puissant pour vos premières sorties.

 

N’ayez pas la folie des grandeurs

 

Le Float Tube commun, très pratique pour débuter pas cher.

Le Float Tube Commun, très pratique pour débuter pas cher.

  • Il vous faut acheter le nécessaire, pas de surplus. En effet, vous voulez découvrir la pêche du brochet aux leurres par exemple. Une canne, un moulinet, une épuisette et des leurres bien évidemment seront suffisants. Vous pourrez par la suite investir dans une embarcation de type Float Tube ou barque, un sondeur et biens d’autres accessoires. Être raisonnable, et avoir à l’idée que c’est peut être tout simplement une idée de passage. Autre exemple avec la pêche de la truite à la mouche. Ne commencez pas avec une canne à 200 euros munie d’une soie naturelle à 70, ainsi que du matériel de professionnel pour confectionner vos mouches seul. Concentrez vous sur un ensemble à 70 euros maximum vous permettant de découvrir cette pêche technique et subtile pour ne pas vous ruinez. Vous pourrez par la suite, investir dans du bon matériel pour réaliser vos propres mouches par exemple.

 

La polyvalence

 

  • Le mieux est de commencer avec un matériel polyvalent. C’est à dire vous permettant de pêcher à la fois la truite, la perche, le petit brochet, autrement dit, les petits carnassiers. Cela vous permettra de découvrir de nouveaux poissons avec le même matériel et donc économiser votre argent. Je trouve ce point très important, car on nous rabâche sans cesse que la truite au mort manié se pêche avec une plus grande canne que la truite aux leurres ou à la cuiller par exemple… En effet, ces conseils sont utiles lorsque nous sommes perfectionnés et que nous nous focalisons sur une seule technique seulement. Mais pour un débutant, avoir du matériel polyvalent nous rend bien service. C’est aussi une idée de confort de pêche.

J’utilise pour ma part, une canne ne dépassant pas les 2m60 pour pêcher tous types de carnassiers ( Truite, Perche, Brochet, Black Bass, Sandre ). En effet, je pêche avec cette canne  la truite au mort manié, à la cuiller, au leurre ainsi que la perche aux leurres et aux vifs !

 

Pas mal non avec une seule canne à 40 euros ??

 

J’aime aussi utiliser ma canne spinning avec laquelle je pêche le Brochet aux leurres, d’une longueur de 3m40 pour la pêche aux vifs. Oui effectivement, je vous entends d’ici… Ce n’est pas la plus adéquate pour cette pratique mais elle permet de rendre service et de pêcher intelligemment.

Voici donc les 4 astuces vous permettant de commencer la pêche sans vous ruiner ! J’appuie d’avantage sur la notion de polyvalence de votre matériel. Apprenons ensemble à pêcher correctement !

 

 

Pensez à laisser un commentaire si vous avez besoin d’une précision ou à l’inverse souhaitez en apporter une, et partager votre expérience !

Et n’oubliez pas de partager l’article !

 

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •