La pêche au Lac du Salagou : 6 choses à savoir !

La pêche au Lac du Salagou : 6 choses à savoir !

31 janvier 2020 6 Par Tom Court

 

Terminé en 1969, le Lac du Salagou représente aujourd’hui un lieu touristique incontournable en France. En effet, les nombreuses activités y sont nombreuses et diversifiées, parfait pour satisfaire tous les profils de vacanciers. Du VTT au canoë en passant par la pêche et les randonnées pédestres, le Lac su Salagou offre son lot de découverte et permet un total dépaysement.

Ce lac est notamment connu pour sa pêche et ses nombreux poissons monstres. Dans cet article, je vous fais part des 6 connaissances à posséder pour pêcher correctement. En toute légalité et totale symbiose avec la nature. Alors que vous soyez de passage dans la région, ou débutant dans la pêche, cet article vous permettra de comprendre l’histoire du lac pour le pêcher efficacement.

Le lac du Salagou dans toute sa splendeur !

Photo by Mickael Tournier on Unsplash : Une nuit au lac du Salagou !

Le lac en quelques chiffres

 

Débuté en 1964, le Lac Du Salagou est aujourd’hui le plus grand lac d’Hérault ( 34 ). De plus, c’est aussi le 17 ème plus grand lac artificiel de France. Ayant pour but d’irriguer les cultures aux alentours et de réguler les crues de l’Hérault, un gros orage mi-mars 1969 termine sa construction pour atteindre le niveau actuel. Ainsi, situé à 139 mètres d’altitude, le Lac du Salagou représente 100 millions de m³ d’eau. Entouré par différents reliefs comme le Mont Liausson ( 534 mètres ) ou le Carels avec ses 407 mètres, la profondeur du lac atteint son maximum au niveau du barrage avec environ 50 mètres. De part la qualité de sa biodiversité, le site du Salagou est placé Natura 2000 en 2003. Recensant plus de 20 espèces d’oiseaux, un faune et flore impressionnante avec des écrevisses, lézards, grenouilles, couleuvres, ce lac est un site unique.

 

Les poissons au Lac du Salagou

 

Le lac et sa réputation

Un jour d’ouverture au lac du Salagou !

Ce lac abrite une belle diversité d’espèces de poissons. En effet, cyprinidés, carnassiers et quelques salmonidés y évoluent toute l’année. Parmi eux, on trouve : brochet, sandre, perche, perche soleil, silure, tanche, brème, gardon, rotengle, carpe, black bass et truite. À noter que le black bass a tendance à bien se développer contrairement aux truites qui sont de moins en moins présentent voir quasiment inexistante. Le lac du Salagou offre son lot de poissons records. En effet, le plus gros brochet capturé mesurait 1m24. Pour ma part, mon record personnel sur ce lac est un brochet de 1m19 pris au vif. Les silures sont également très présents avec des spécimens avoisinant les 2 mètres. Le lac abrite de beaux sandres avoisinant le mètre et des carpes monstres pouvant masser jusqu’à 30 kilos ! Enfin, la pêche au coup est également beaucoup utilisée au Salagou car, gardons, tanches, brèmes et bien d’autres cyprinidés sont présents en nombre.

Les brochets et les carpes records font la réputation du lac du Salagou. En effet, si vous désirez pêcher la truite ou le Black bass ce lac n’est pas le plus approprié …

 

Pêcher en toute légalité : la règlementation

 

Comme dans tous les points d’eaux gérés par les AAPPMA, pêcher au lac du Salagou nécessite un permis. Un permis annuel, hebdomadaire, journalier, découverte, peu importe, mais vous devez être en possession d’un permis valide. Pour se le procurer, vous avez la possibilité de l’acheter en ligne et de l’imprimer depuis votre maison en allant sur le site de la fédération de pêche de l’Hérault. Le Lac du Salagou est classé en seconde catégorie. Cela signifie que les cyprinidés sont présents en majorité. Ainsi, ce lac ne se voit pas appliquer la fermeture truite de mi-septembre à mi-mars. Cependant, le brochet ne peut pas être pêché toute l’année. En effet, la réglementation a pour objectif de protéger le brochet lors de sa reproduction. Ainsi, sa pêche est interdite de fin janvier à mi mars ( consultez la fédération de pêche pour connaître les dates précises ).

La fédération a également mis en place le système de maille de capture. Ainsi, le prélèvement de poissons n’est autorisé qu’à partir d’une certaine taille. Si vous désirez manger le poisson que vous pêchez, vous devez prendre connaissance de ces tailles. La perche cependant, ne possède pas de maille et peut donc être capturée quelle que soit sa taille.

Enfin, le lac autorise l’utilisation de bateau à propulsion électrique, float tube, canoë…Mais, la réglementation interdit strictement l’utilisation d’un moteur thermique, ainsi que le camping sauvage et les feux.

Si vous désirez plus de renseignements vous pouvez consulter la réglementation spécifique du lac du Salagou. Si vous avez des questions précises, vous êtes libre de contacter la fédération de pêche de l’Hérault. Il n’y a pas de questions bêtes, il vaut mieux prendre son temps et s’informer plutôt que braconner !

 

Les meilleurs coins

 

Un bon spot au salagou

Les fameux arbres immergés en face de Celles.

Vous donner des coins de pêche précis ne rimerait à rien si vous ne savez pas reconnaître les spots à carnassiers. Avant toute chose, vous devez prendre en compte de nombreux éléments vous permettant de réussir votre sortie de pêche. La direction du vent, la présence de structures immergées, ou d’algues doivent être étudié correctement pour pêcher efficacement. Cependant, les berges aux alentours des campings du Salagou sont très poissonneuses et présentent de beaux silures, sandres et brochets. La pêche aux leurres ou la pêche aux vifs sont alors très efficaces. La présence d’arbres immergés en face du village de Celles représente un coin de pêche phare sur le Salagou avec ces sandres de belles tailles. Selon moi, la recherche du silure, notamment du gros silure se réalise côté barrage où les eaux sont plus profondes et la concurrence moins présente. Combien de fois je suis allé pêcher le brochet aux vifs côté barrage et je n’ai remonté que des silures…

Honnêtement, toutes les berges et les profondeurs du lac représentent des bons coins de pêche si vous savez les pêcher correctement. Il est évident que pêcher le brochet en plein milieu du lac avec un vairon de 4 cm à 30 cm de la surface ne donnera pas les mêmes résultats que de pêcher aux leurres en allant chercher le poisson.

 

Variez les plaisir

 

Les activités reliées à ce lac sont nombreuses. En effet, il n’y a pas que la pêche au lac du salagou. Vous pouvez varier les plaisirs avec :

  • Les activités aquatiques ( canoë, kayak, catamaran, caravelle, voile, baignade … ).
  • Les randonnées pédestres.
  • Les randonnées à cheval. En été, elles sont assez délicates à organiser avec les nombreux vacanciers. Préférez le printemps ou l’automne pour “nager” avec vos chevaux.
  • Le VTT. Le tour du Salagou se fait en VTT entre 3 et 5 heures selon votre niveau. Le parcours fait 27 km.
  • Si vous êtes passionné de géologie, de vins, d’apiculture, de photographie … Le lac du Salagou vous attend !

 

Comment y accéder ?

 

Le lac est un vaste plan d’eau. Ainsi, pour aller du côté de Celles ou Liausson les routes seront différentes. Vous pouvez ainsi regarder sur la map les routes à sélectionner pour aller au lieu désiré.

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •