Identifier les poissons d’un point d’eau inconnu !

Identifier les poissons d’un point d’eau inconnu !

17 novembre 2019 0 Par Tom Court

 

Si vous débutez la pêche dans votre région, la première chose à faire avant de tremper vos cannes est : d’identifier les poissons d’un point d’eau inconnu. Ainsi, avant de vous présenter mon matériel de pêche et mes techniques, il est important de savoir quels poissons peuplent vos rivières. En effet, pour en prendre connaissance, plusieurs outils gratuits sont à votre disposition notamment sur internet !

 

Et oui, vous allez pouvoir prendre connaissance des poissons peuplants votre région sans bouger de chez vous ! Ou presque ! Pas mal non ?

 

Voici alors les quelques astuces que j’utilise, notamment lorsque j’ai commencé la pêche de la Truite. J’ai pu découvrir des rivières biens poissonneuses que j’ignorais jusque là !

 

Les recherches en ligne pour identifier les poissons d’un point d’eau inconnu !

La fédération de pêche

 

J’aime pour commencer faire des recherches en ligne. Tout d’abord, il nous faut prendre connaissance des lacs et rivières de nos alentours. Ainsi, je tape dans la barre de recherche ” Lacs et rivières + département choisi ” et j’essaye de tomber sur une page ( ici de l’Hérault ) répertoriant toutes les 1 ère et 2 ème catégories. Cette connaissance est fondamentale car elle vous permet de faire le tri en sachant quel est l’espèce/catégorie dominante. En effet, une eau en 1 ère catégorie possèdera la Truite fario ou arc-en-ciel en majorité et les cyprinidés ( gardons, tanches, ablettes  … ) pour la 2 ème catégorie.

 

carte des lacs et rivières de l'hérault

Carte des lacs et rivières de l’Hérault

 

Pour ma part, j’utilise de préférence une carte de l’Hérault ( photo ci-dessus ) super pratique me permettant de prendre connaissance de ces informations beaucoup plus rapidement. Elle me permet aussi de diversifier mes coins de pêche et découvrir de nouveaux environnements.

 

Vous pouvez également , appeler la fédération de votre département. Ils vous indiqueront les principaux lieux de pêche où l’on trouve Truite, Brochet, Sandre, et même Brochet ! Ainsi, lorsque je les ai appelé, ils m’ont conseillé le beau Lac Du Salagou pour pêcher le Brochet, Sandre, Silure, et les gorges de l’Hérault pour la Truite. Bien entendu, ils ne vont pas m’indiquer des lieux secrets très poissonneux, mais c’est déjà sympa de nous conseiller des endroits incontournables de nos régions. J’ai ensuite diversifié les rivières en me baladant dans ma région, toujours canne à la main !

 

FishFriender

 

Vous pouvez également utiliser une application bien connue mais que j’utilise depuis peu : FishFriender. Elle vous permet d’être en contact avec des pêcheurs de votre région, d’échanger, de consulter leurs prises, matériel, et lieux de pêche ! Un super + qui vous permettra sans doute d’affiner votre pêche. De plus, cette application enregistre le vent, température, position, marées pour tout savoir sur les conditions de pêche du moment. C’est à mes yeux, une des meilleurs applications, ludique et facile à utiliser pour découvrir de nouveaux coins et pourquoi pas nouvelles espèces.

 

Les réseaux sociaux

 

J’utilise en plus de cela, les groupes Facebook. C’est bien moins pratique que FishFriender, mais ils vous permettent de rentrer en contact avec les pêcheurs de votre région. Ils répondront volontiers à vos questions mais ne vous donneront sûrement pas leurs coins de pêche ! Il existe à ce jour, de nombreux groupes sur la pêche de la truite à la Mouche,  aux leurres ou encore à la cuiller. Vous pouvez également consulter Instagram en cherchant dans la barre de recherche “#pêche+ département”. Là aussi, ces informations viendront juste compléter les principales. Ce n’est que pour compléter vos recherches.

 

Bien entendu, lorsque vous avez pris connaissance des lacs et rivières de votre région, rien de vous empêche de faire une recherche sur Youtube. Imaginons, que je découvre le Lez, une rivière de l’Hérault. Je peux alors taper “Pêche Lez” dans la barre de recherche Youtube et consulter les différentes prises.

 

Vous avez à présent su identifier les poissons d’un point d’eau inconnu. Mais comme dirait Olivier ROLAND : Il vaut mieux un test imparfait sur le terrain que la meilleure théorie dans sa chambre. En effet, il vous faut maintenant aller au bord de l’eau et mettre en oeuvre tous ces beaux conseils.

 

Tests sur le terrain pour identifier les poissons d’un point d’eau inconnu !

Observez

 

Comme avant toute partie de pêche, il vous faut observer le comportement de la rivière ou plan d’eau.

Truite fario en plein gobage

Truite fario en plein gobage

Observer est une des clés principales d’une bonne session de pêche ! En effet, un gobage nous renseigne sur la présence de truites, fario ou arc-en-ciel. Et les chasses, sur la présence de perches, brochets, sandres ou même silures. En lac, repérer les oiseaux, notamment les cormorans qui dévorent un bon nombre de poissons fourrage ! Ces derniers témoignent généralement de la présence de carnassiers car ils constituent une réserve de nourriture. Dans les rivières de 1 ère catégorie, repérez le courant principal, susceptible d’abriter de belles truites, ou même les zones profondes ( cuvettes, trous, marmites ), arrivées d’eau, obstacles au milieu de la rivière ( roches, souches, arbres ) ! Tous ces éléments doivent vous faire penser à la présence de truites. Pour en avoir le coeur net, il vous faut maintenant pêcher !

 

L’action de pêche

 

En lac ou en rivière de 2ème catégorie, je vous conseille de pêcher petit. En effet, pour découvrir une rivière vous ne devez pas sélectionner un poisson en particulier ! Ne pêchez pas avec un leurre de 20 cm dans l’idée de ne faire que du brochet. Privilégiez des leurres de 5 à 12 cm en général pour toucher ( s’ils sont présents ) de la perche, du sandre, du brochet, et pourquoi pas du silure. Dans cette configuration de pêche, vous ne pêchez pas pour faire du gros ! Vous pêchez pour identifier les poissons d’un point d’eau inconnu. Inutile donc de cibler qu’une seule espèce. Élargissez votre pêche.

N’hésitez pas à parler aux pêcheurs du coin ou même aux locaux du village d’à côté ! On vous indiquera généralement quels poissons s’y trouvent et votre moral remontera !

Je tiens à préciser, que j’utilise moi même ces astuces pour identifier les poissons  de mon département, mais également lorsque je pars en voyage !

 

Pensez à laisser un commentaire si vous avez besoin d’une précision ou à l’inverse souhaitez en apporter une, et partager votre expérience !

Et n’oubliez pas de partager l’article !

Partager L'Article :
  •  
  •  
  •  
  •